Votre réplique et puis

Written by Gregory Haleux

   Votre réplique et puis je pleure en dedans, approximativement, comme croulerait dans un vide immense l’espérance déçue. Prenons notre vieux chapeau pelé et d’un pas reculons de la gueule du monstre, hors de l’ombre d’or. Me voilà tranquille, tel un heureux pendu. Si vous êtes sage et vous réveillez armé d’une chandelle poignante… La promesse annelée déroule ses volutes. Je tripote Vergile et fend les flots de l’insouciance. Tout est plaie brûlante, Madame. Minette, vous flattez des regrets éventés. C’est faire subir une tendresse à fleurettes, j’en bave jusqu’à terre, cependant incrédule. Le tardif aujourd’hui assoiffé de nos larmes est mis en pot, appelons-le Abysme de Caprice et cessons là à demi. A demain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *