Vous doutiez-vous qu’il eût une fille ?

Written by Gregory Haleux

Je m’étonnais, il y a trois ans, en découvrant une publicité littéraire de 1923 de type teasing (le message était fragmenté en sept livraisons quotidiennes). J’en rencontre cette fois une bien antérieure dans le quotidien Le Petit Parisien : elle est datée de 1911, c’est-à-dire deux ans avant ce que je croyais être la première campagne de teasing. Sa composition et sa durée battent également des records : 20 étapes, étalées sur presque un mois.

Cela commence le 10 octobre 1911 par une question incompréhensible :

 

 

Le lendemain, la phrase reparaît, cette fois avec un subjonctif… Le sujet est doublement mis en valeur :

 

 

Le 12 et le 13 octobre, toujours la même question, mais qu’on a pris la peine de réécrire :

 

 

Le 14, on s’exclame :

 

 

A partir du 15, la question est accompagnée d’une image :

 

 

Le 16 :

 

 

Le 17 :

 

 

Le 18 :

 

 

A partir du 22, on commence enfin à comprendre :

 

 

Le 23 :

 

 

Le 24 :

 

 

Le 25 :

 

 

Le 27, on se prend à espérer :

 

 

Le 28 :

 

 

Le 30, on justifie tant de mystère :

 

 

Le 31, il faut se rendre à l’évidence  :

 

 

Le 1er et le 2 novembre, il n’est pas trop tôt :

 

 

Le 5 novembre, quelques précisions s’imposent :

 

 

Nos loisirs était un magazine illustré de lecture et de culture populaire, appartenant au groupe du Petit Parisien.
Georges Clavigny (1873-1946 ; pseud. de Jules Besse), journaliste et auteur de romans d’aventures et pour la jeunesse, dirigea à ses débuts un hebdomadaire humoristique et coquin, Sans-Gêne.

 

 

 

Les aventures du Vautour de la Sierra sont en fait des adaptations de récits écrits à l’origine par Kate Hesketh Pritchard (pseudonyme de Kate O’Brien et Hesketh Vernon). Mettant en scène un personnage de gentilhomme bandit, Don Quebranta dit le Vautour de la Sierra, elles auraient été très populaires avant-guerre. Il paraît que Guillaume Apollinaire et Ambroise Vollard en étaient friands.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *