Les Mouches, poème de Paul Verlet

Written by Gregory Haleux

 

Poème extrait de Paul Verlet, De la boue sous le ciel – Esquisses d’un blessé. Plon-Nourrit, 1919.

 

A mon vieux cousin le commandant Gratiolet,
du 52e régiment d’infanterie, tué, le 25 avril
1915, aux Eparges.

 

LES MOUCHES

 

Le meurtre par milliers s’appelle une victoire.
LAMARTINE.

 

Où vont les corbeaux, croassant,
Gonflés de chair, gorgés de sang,
Noirs croque-morts, pillards à plumes
Des morts pourris, du sang qui fume ?

Ils volent bas sur le village en désespoir,
Centre de mort enclos dans leurs grands cercles noirs.
Et nous rasons les murs, inquiets, l’arme basse,
Tendant le dos, parés au coup de feu d’en face.
Un dragon de chez nous, le nez dans le ruisseau,
Râle et rend du sang noir avec de lents sursauts.
Pas un être ne vit derrière leur déroute.
Une vache en meuglant chemine sur la route.
Un canon démoli bâille dans un verger,
Flanqué de ses gros « noirs » qu’ils n’ont pas pu charger.
Le curé gît, sanglant, soutane rejetée,
Un poing dressé vers Dieu, les jambes écartées.
Sous chaque auvent de pauvre un soudard est entré ;
Tous les lits sont souillés, les bahuts éventrés ;
Les buffets dégonflés répandent leurs entrailles.
Des bouteilles partout, des débris de ripaille.
Contre l’école, au pied d’un ordre placardé,
Un vieux, en redingote, est mort les yeux bandés.
Un chien rôde, l’oeil torve, étique, plein de bave.
La flamme d’un mauser a jailli d’une cave…
Les quatre fers en l’air, le ventre ballonné,
Un cheval crevé pue. Exsangue, un nouveau-né,
D’un coup de baïonnette est planté dans la porte
Et des mouches à vers choisissent sa chair morte.

Où vont les corbeaux, croassant,
Gonflés de chair, gorgés de sang,
Noirs croque-morts, pillards à plumes
Des morts pourris, du sang qui fume ?

 

Tranchées Tête de cochon, face à Courcy, janvier 1915.
(Souvenir de Belgique. Après Guise.)

 

On peut lire ici et là d’autres poèmes de Paul Verlet (1890-1923) issus du même recueil :
« Le Testament du Fantassin »
« Noël »
« A l’hôpital »
« Mon chien »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *